Salut à Toi avance. À soutenir !

Nous n’avons jusque là pas parlé de Salut à Toi en ces pages car, selon leur aveu même, ils ne sont pas prêts pour le grand public. Cependant, ils ont besoin d’un petit coup de pouce maintenant !

Salut à Toi (SàT) est un « outil de communication multi-usages, multi-interfaces, libre et décentralisé ».

SàT, c’est un outil de communication qui veut fonctionner avec plusieurs interfaces: une interface web, une interface de bureau, une interface en ligne de commande,… en manque-t-il une ? Comme tout service distribué, comme Diaspora ou Movim, le but est que chacun puisse installer le logiciel sur son serveur web et toujours communiquer avec le monde entier (comme le mail). À la différence de Diaspora et comme Movim, SàT repose sur un protocole de communication bien défini et déjà utilisé, jabber (ou XMPP). Et à la différence de Movim, il se montre plus revendicatif et ambitieux. Car SàT a une charte qui définit clairement ses engagements, et ils ne veulent pas être reclus à une interface web. Et ce dernier point permettrait d’élargir le champ d’application de jabber, par exemple on pourrait l’utiliser en interface avec le mail, ou carrément comme une alternative au mail, avec l’avantage de réduire le spam.

Mais les deux développeurs, qui y travaillent depuis maintenant 2 ans à temps plein (2? j’ai pas pu vérifier) de manière bénévole, ont créé une association et ont lancé une campagne de financement participatif pour aider à financer l’interface de bureau et surtout, une version Android. Leur campagne est modeste car ils aimeraient 3 000€. Mais surtout, des inscriptions à leur association et des signes de soutien.

affiche de salut à toi

Personnellement, je pense qu’il faut vraiment les soutenir. Il ne s’agit pas que d’un « réseau social libre et distribué ». Les développeurs ont à abattre un travail de fond phénoménal qui profitent à tous les projets utilisant XMPP. Un travail caché sur les couches basses de l’application, sur les implémentations côté serveur du protocole XMPP et même plus en amont, sur les spécifications du protocole, qu’ils améliorent et complètent. Ils écrivent des papiers techniques, demandent les retours du groupe de travail international, vont le rencontrer, développent des versions de référence, etc. Et ensuite, ils développent des interfaces graphiques pour qu’on puisse communiquer et ne pas voir que c’était compliqué 🙂

Cependant il est clair que le projet est jeune, dans le sens où je ne vois pas encore de fonctionnalité qui le distingue (à part jouer au tarot et ses références à la commune de Paris !). C’est pour cela que nous ne l’avons pas cité dans notre brochure.

Mais ils nous ont promis une version prête pour le grand public « dans quelques semaines » !

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s